ACTUALITES

« Les Déracinés »

Mai 7, 2018

Sculptures en résine et sable créées dans le cadre d’un travail de plusieurs années en lien avec la question des divers arrachements humains : «  Les Déracinés », cette formule use d’une métaphore végétale pour désigner ceux qui n’ont plus de sol assuré, plus de domicile, plus de place pour eux – un endroit où être chez soi pour poser sa fatigue du jour et des ans – plus d’identité reconnue peut-être, leur nom a parfois été déformé, mal orthographié, mal prononcé. Ce sont des êtres arrachés, arrachés à ce qui faisait leur existence quotidienne, celle d’un humain avec ses habitudes, ses lieux, ses vêtements, son lit, sa nourriture, sa foi ou non, ses proches, si proches que s’ils viennent à disparaître il se sent mourir, et meurt réellement un peu, comme à chaque deuil, ravivant tous les autres.